« La Théorie du Y » présente son expo « Inverties » au Delta

Texte et photos par Skit

Coup de projo délicat aux couleurs LGBT avec la websérie « la théorie du Y » et son exposition « Inverties » présentée au Delta à Namur du 13 au 23 novembre.

Deuxième clap pour la RTBF ! Après l’immense succès de la première saison, « la théorie du Y » a fait son come-back avec dix nouveaux épisodes qui sont sorti chaque jeudi. Sur ce coup, rien à envier aux grosses plates-formes télévisuelles. La websérie made in Belgium nous à carrément séduit.

Un récit tout en finesse, souligné d’une belle touche d’humour. On s’imprègne, on se laisse diriger dans le décor. Familier de cet univers ou pas, le LGBT bruxellois est ici au premier plan : identités sexuelles, coming-out, tabous ou encore clichés des genres. Si cela ne parle pas à tout le monde, on ne peut néanmoins que conseiller un petit plongeon immersif sur la question de la bisexualité !

Sujet peu exposé dans les médias, c’est avec brio et intelligence que le duo de la réalisation – la namuroise Caroline Taillet et Martin Landmeters – parvient à aborder la question de la disqualification de manière délicate et artistique. Bravo !

« C’est juste une phase », « choisis ton camp », « c’est tendance »… On aurait envie que tous ces préjugés n’ait pas leur place dans la réalité.

Le 13 novembre dernier, lors de la projection au Delta, l’artiste namuroise Héloïse Rouard s’est exprimée sur la thématique et l’esthétique de cette série, intervention ponctuée d’échanges avec le public. Une belle note d’accords avant l’inauguration de l’exposition « Inverties ».

Crédit Photo : Skit
Crédit photo : Skit
Crédit Photo : Skit

INVERTIES – Amours entre femmes (Texte de présentation by Le Delta)

C’est par son travail photographique que Ophélie Longuépée pose un regard bienveillant sur la femme, et l’amour entre femmes. L’exposition attire les regards, chuchote aux oreilles.

Crédit Photo : Skit

« Inverties » donne à voir et à entendre 11 femmes qui aiment les femmes, à travers leurs portraits photos accompagnés chacun d’une interview à découvrir sur place.

Cette exposition veut célébrer la beauté et les visages lumineux et inspirants de celles qui sont encore trop peu présentes dans l’espace public. Elles nous parlent de leur secret le mieux gardé : leur sexualité. « Deux femmes ne font pas vraiment l’amour ! », « Pour vous, c’est d’office la position des ciseaux, non ? », « C’est qui qui fait l’homme ? », « Vous devez avoir un tiroir rempli de godemichets ! », … sont autant de remarques et idées reçues qu’elles entendent encore et encore.

Crédit Photo : Skit
Crédit photo : Skit

11 femmes prennent la parole pour lever le voile sur leur intimité. Pourquoi leur sexualité est-elle si méconnue et si entourée de préjugés ? A qui s’identifie-t-on quand on découvre qu’on aime les femmes ? Et si, finalement, le mieux, c’était de ne pas avoir d’idée pour pouvoir inventer ensemble ? Elles confient leurs fiertés, leurs tristesses, leurs questions, leurs convictions. Amour, orientation, première fois, masturbation, féminisme, pornographie, clichés, attirance… sont autant de thèmes qu’elles abordent sans pudeur mais avec humour et poésie.

Crédit photo : Skit
Crédit photo : Skit
Crédit Photo : Skit
Crédit photo : Skit
Crédit photo : Skit
Crédit photo : Skit

Le projet « Inverties » est né dans le cadre de la saison 2 de la websérie La théorie du Y – RTBF. Le personnage principal réalise ce projet dans la fiction. Les réalisateurs Caroline Taillet et Martin Landmeters ont fait appel à la photographe Ophélie Longuépée pour ensemble donner corps et voix au projet artistique dans la réalité.

Des QR code vous permettront d’entendre la parole de ces femmes, dans des interviews de 4 à 6 minutes. Il suffit d’ouvrir l’appareil photo de votre téléphone, de mettre vos écouteurs, et vous les rencontrerez !

Crédit Photo : Skit

Découvrez également l’exposition à Bruxelles et Liège :
– Liège : 
https://www.facebook.com/events/1248982438623793/
– Bruxelles : 
https://www.facebook.com/events/1223454861375484/

Commentaires

commentaires