Quentin Spitaels / Kiran Wilmotte

Ce samedi 2 avril, le Squat festival organisait sa deuxième édition au Cinex de Namur. Cinqmille s’est rendu sur les lieux pour vous partagez cette événement!

Le Squat c’est quoi ?

Festival d’art urbain, le Squat défend ses valeurs en nous proposant aussi des moments de détente.
L’art est avant tout un moyen d’expression ou chaque personne le désirant, à le droit de se faire entendre! Cette valeur est certainement la plus visuellement parlante de ce festival, contenu du nombres d’artistes défendant leur art tout au long de la journée.

Kiran Wilmotte

Le Squat tient également à favoriser les artistes locaux, un belle manière de faire découvrir à notre ville qu’elle regorge de talent de tout style. En passant du Hip Hop au Rock psyché, la recette est réussie !
Cette ouverture amène forcément à un mélange entre tout style de public. Et de tout âge !

Comme vous l’aurez compris, le Squat n’est pas qu’une scène ou se produisent différent artistes, mais plutôt un lieux de rassemblement ou la liberté d’expression prédomine.

Une deuxième édition au top !

Pour la deuxième édition du Squat Festival, la météo n’était clairement pas de la partie… De la neige, au vent, avec de temps en temps un timide rayon de soleil, le froid a été omniprésent. Heureusement que le bar était là pour nous aider à garder de l’énergie malgré la température !!

Malgré le temps un peu pourri, le public a débarqué en nombre au Cinex, venu profiter de la « bonne ambi », comme indiqué sur un panneau à l’entrée. Il faut avouer que la programmation avait de quoi régaler tout les amateurs de street urbain. Avec non seulement un LineUp ultra cool, mais aussi des activités durant toute la journée : rampe de skate, danse urbaine, démos de graff, initiations…

La scène principale a proposé une progra alternant entre rap et rock. La seconde scène était orientée « découvertes », ce qui n’a rien enlevé à la prestation des artistes présents !

Les coups de coeur de Quentin : Slamino et Jakbrol.

Le coup de coeur de Kiran : Olvo

« Olvo a vraiment fait vibrer ma journée ! Compositeur puisant dans l’univers du hip hop et de l’électronique, alliant également le classique et la pop, il a été pour moi l’artiste le plus diversifié du festival. Dès les première note de sa prestation, le ton est donné ! Ambiance lourde de basses qui mènent la danse, dans un univers qui lui est propre, OLVO a su réchauffer nos pieds ! »

Une édition réussie, si toutefois on était équipé contre le froid ! Vivement la suivante !  

Matez toutes les superbes photos de Quentin et Kiran par ici !