NAMusiq’, Ralentissez et prescrivez-vous des concerts de midi

Démonstration avec Eclectic Singers
23 janvier 2020, Foyer du Théâtre de Namur

Rédaction Mélanie De Groote / Photos Quentin Spitaels

Je rédige vite un dernier mail, j’enfourche mon fidèle destrier, impossible de trouver un endroit pour accrocher mon vélo près de théâtre… J’arrive à la bourre, la tête pleine de noeuds. Salut Quentin, tu vas bien ? C’est chouette d’être venu, tes photos seront plus jolies que mes tests au smartphone… On se pose…

Ça commence par un étonnement… Un agréable étonnement… Je me souviens des premiers NAMusiq’, une initiative conjointe de la Philharmonique, des Jeunesses musicales, de la Ville de Namur et de la Province de Namur. Quelques cheveux blancs, quelques sièges occupés… A sa 9ème édition, le concept n’a pas beaucoup changé, le visuel reste sobre et agréable, tout comme le prix d’entrée d’ailleurs. Mais le projet a évolué. Il a pris une place dans Namur. Tous les concerts de cette année ont affiché complets pour le moment, nous glisse-t-on du côté de l’organisation. Comme quoi, il faut laisser aux projets le temps de se faire une place, aux publics de s’habituer.

Ce n’était pourtant pas très vendeur… De la musique classique à la portée de toutes les oreilles, sur le temps de midi, en semaine. Contrairement à ce qu’on aurait pu penser et vu l’éclectisme de la programmation, la cible n’est pas un public de niche, mais plutôt tout qui a besoin ou envie d’une pause musicale sur le temps de midi. La programmation comprend huit concerts accessibles et professionnels, d’octobre à mai, qui font voyager à travers le monde et les méandres de la musique classique, jazz et world.

Crédit photo : Quentin Spiteals – QSphotography

LE TOUR DU MONDE EN 50 MINUTES OU LE CHANT CHORAL À LA PORTÉE DE TOUS

Ce jeudi midi, c’est Eclectic Singers qui régale ! 123 personnes se serrent devant la scène. Le foyer est comble et pas uniquement garni poivre et sel. C’est que Amélie Renglet, une des chanteuses, est populaire à Namur ! Mais ce serait réduire le projet que de le restreindre à sa seule personnalité si dynamique et attachante soit-elle !

Crédit photo : Quentin Spiteals – QSphotography
Crédit photo : Quentin Spiteals – QSphotography
Crédit photo : Quentin Spiteals – QSphotography

Au menu, un ensemble vocal mixte composé de six musiciens : Amélie Renglet (soprano), Barbara Menier (soprano), Rob Cuppens (contre-ténor), Geoffrey Degives (ténor), Kobe Bayens (baryton), Grégory Decerf (basse) ; et une récitante, Morgane Heyse.
On navigue dans un cadre moins codifié que ce que le chant choral nous sert habituellement. Les chanteurs.euses restent tout de même très marqués par la culture classique, notamment dans la mise en scène et dans la scénographie.

Leur concert est un voyage où toutes les pièces sont liées. Malgré la consigne, on a bien du mal à ne pas applaudir entre chaque morceau…

Crédit photo : Quentin Spiteals – QSphotography

D’emblée, ça part dans tous les sens. Le chant se fait musique, se fait bruitage, se fait tableau des aventures de Phileas Fogg et de Jean Passepartout. Ça envoie, c’est même jazzy à certains endroits, mélodieux, world, tantôt entraînant, groovy aussi. Comme les rencontres des aventuriers, le line up est très varié, improbable parfois (la Panthère rose, la Petite Sirène et même Chanson à boire lit-on dans le programme) ou complètement irresponsable comme la version à six voix de la Maison bleue de Maxime Le Forestier… ! Maxime Le Forestier me rappelle toujours les dimanches tout pourris de mon enfance. Mais cette version à 6 voix… Cette version à 6 voix… Elle est tellement…. technique et légère. Tous ces airs voltigent et résonnent à nos oreilles, par la seule force de la voix, des voix.

PRESCRIVEZ-VOUS DES CONCERTS DE MIDI !

Dans la grisaille ambiante, les concerts de midi adoucissent les courses effrénées qui rythment nos vies. Ils offrent une rupture apaisante dans la journée et dans la semaine, une opportunité de poser les dossiers et de laisser apparaître d’elles-mêmes leurs issues. On en sort avec des solutions, une idée plus sereine et plus distante des noeuds qui nous préoccupent. On en sort apaisé comme après une séance de yoga (je n’ai jamais fait de yoga, mais j’imagine…). On en sort régénéré pour poursuivre la journée et la semaine. Et puis, la programmation ouvre nos horizons musicaux et culturels.

Crédit photo : Quentin Spiteals – QSphotography

Avec Eclectic Singers, le contrat est rempli : on est sorti du cadre, on a sorti le cadre, On n’a pas vu le temps passer, mais il a fait son oeuvre malgré tout ! Voilà pourquoi on vous conseille les concerts de NAMusiq’ ; pour une heure, une heure seulement, ne plus penser à rien, se laisser porter et envahir…

Crédit photo : Quentin Spiteals – QSphotography

Les prochains concerts de NAMusiq’ (8€) :

13.02_Duo Houari/Collard-Neven (Le Delta)
-> duo piano/oud qui représente la confluence des mondes, genres et époques
12.03_Lecomte/Xhonneux/De Marchi (Le Delta)
-> carte blanche qui réunit trois grand talents
02.04_Trio Spillaert (Foyer du Théâtre Royal de Namur)
-> interprète et défend l’oeuvre de compositeurs belges parmi d’autres grands de ce monde
14.05_Jessica Ryckewaert (Le Delta)
-> voyage mélodique et rythmique rempli des saveurs des marimba, vibraphone et d’instruments à sons indéterminés…

Pour programmer Eclectic Singers, contactez Geoffrey Degives :

+32 494 19 63 86
eclectic.singers@gmail.com