SQUAT FESTIVAL #1

Photo Bannière : Skit

La chronique des Nékicool par Mel, Alex et Ludo
Cinqmille donne la parole aux enfants !
Photos : Skit

Le Squat Festival #1, c’est un peu Esperanzah au pays des Arsouilles…

Crédit photo : Skit

On a eu l’impression de se retrouver à Esperanzah ! en plus petit : les concerts, la déco, la musique, les gens, les activités… Pour l’ambiance et tout. C’est convivial, c’est sympa. C’est cool de pouvoir toucher à tout, de faire du graff, du skate, des t-shirts, de jouer à la vieille console… La décoration est jolie même si ça fait un peu vieux. Ça fait années 80, avec des trucs du grenier. L’entrée avec le guichet dans la cabine de toilette, ça nous a semblé un peu bizarre.

Quand les parents nous ont traînés jusqu’ici, on croyait que ce serait nul, mais on ne s’est pas senti mis de côté. C’est gratuit pour les moins de 12 ans et il y a plein de trucs à faire. On n’a pas osé tout essayer parce qu’il y avait trop de monde.

Tout le site est bien occupé. A l’extérieur et à l’intérieur, il n’y a pas d’espaces vides.

La musique est très variée et le son ne va pas trop fort. Les démos de graff aussi sont très différentes, ça permet de découvrir plein de styles.

Crédit photo : Skit

Ils assurent pour les déchets et dans le choix des boissons. L’ice-tea est fait maison mais il n’est pas assez sucré…

La boutique vintage est chouette parce qu’on paie ce qu’on veut. Donc si t’as pas beaucoup d’argent, tu peux quand même rentrer chez toi avec un souvenir.

Le Squat Festival doit rester au Cinex parce que c’est un endroit qu’on ne connaît pas bien. Aux Abattoirs ça aurait été nul parce qu’on tue les vaches là-bas… Et puis, ailleurs, on n’aurait peut-être pas pu faire de graff sur les murs. Ici, tout est proche et sécurisé donc on ne doit pas rester collé aux parents, on peut se promener et faire les activités à notre aise pendant qu’ils boivent un verre ou regardent un concert. Les gens sont sympas et calmes.

Le conseil des morveux :

Plus de consoles, plus de panneaux pour graffer et plus de sucre dans l’ice-tea ! Une boutique vintage pour les enfants aussi.

En conclusion : On voulait pas venir puis on voulait plus repartir…

Crédit photo : Skit
Crédit photo : Skit

www.squat.be

FB : @squatfestival

Instagram : @squatfestival

Commentaires

commentaires