Des namurois aux D6Bels Music Award !

Chronique de Emilie Malburny / Photo de Frédéric Beth

Tu te souviens ? Nous t’avons déjà parlé de Winter Woods lors des Solidarités. (Retrouvez notre interview ici !)

Depuis leur victoire au Tremplin du Festival en 2018, on peut dire que le groupe Folk namurois n’a pas chômé : la composition, l’enregistrement et la sortie de Rosewood, leur premier album, la tournée des festivals, ces cinq namurois ne passent plus inaperçus au point qu’ils se sont vus programmés plusieurs fois lors des fêtes de Wallonie de 2019.

Crédit Photo : Frédéric Beth

Mais « Rock/ Alternatif » ? Me demanderez-vous, et vous auriez bien raison, ma réaction fut la même. Parce que le folk est plutôt un genre un dérivé de la soul et trouve son origine dans la musique traditionnelle, dont l’un des sous-genres est le fameux Bluegrass d’Amérique du Nord.

Donc le rapport avec le Rock et Alternatif ? Concrètement aucun, mais nous n’allons pas nous en plaindre parce que sans leur intégration à cette catégorie, vu le manque de représentation des musiques traditionnelles (et d’autres catégories, la diversité n’est pas vraiment au rendez-vous) dans les nominations, ils n’auraient peut-être pas eu la chance de se voir nommés à la « Grand-Messe » de la musique belge.

OK, mais ça va changer quoi, pour eux, cette nomination ? Tout et rien à la fois j’ai envie de dire, mais si l’on prend la perspective de visibilité, la balance penche plus du côté du « tout ».

Crédit Photo : Frédéric Beth

Pourquoi ? Simplement parce que vu de l’étranger, une nomination aux Décibels Music Awards du Service Public, c’est un peu comme une nomination aux « Victoires de la Musique » chez nos voisins français, si mon bon lecteur, carrément. Le comparatif est là !

Pour la suite de leur promo, c’est un argument en plus, surtout à l’international et ce, avant la Release Party de Rosewood le 29 février 2020 au Delta à Namur.

Leurs co-nommés ? Du beau monde : Arno (oui, LE Arno), Behind the Pines (croisés aussi aux Solidarités cet été) et les liégeois de Cocaïne Piss (qui, eux, font le chemin inverse en revenant en Belgique après avoir explosé sur la scène Punk internationale)

Il n’y a donc qu’une date à retenir si vous voulez soutenir moralement la formation folk, vous poster devant la RTBF le 19 février prochain (les votes étant clôturés depuis le 10 janvier à midi) ou de réserver vos places (si ce n’est pas déjà sold out) pour la release party de Rosewood au le 29 février.

Crédit Photo : Skit

Nous ne pouvions pas non plus parler des Décibels sans parler de Glauque. Plongés dans l’électronique, les états d’âmes poétiques de Glauque à réussi à se glisser dans trois catégories pour les DMA: révélation, auteur/compositeur et groupe de l’année!!
Mention honorable pour  un groupe qui n’a pas fini de faire parler de lui !

Souvenez-vous, ils avaient été notre gros coup de cœur en 2019 et CinqMille avait eu l’immense privilège d’enregistrer le groupe dans leur première session canapé ! Savourez !

Parce que chez Cinqmille, nous ne sommes pas en reste sur la culture et que les DMA ce sont quand même les Magritte de la Musique, n’oubliez non plus que sont nommés dans la catégorie (parfois deux fois dans la même, suivez notre regard…):

Artiste solo masculin de l’année : (L’inimitable et irremplaçable) Arno, Baloji, Mustii et Roméo Elvis.

Groupe de l’année aux côtés de Glauque : Caballero et Jeanjass, Juicy, L’Or Du Commun

Artiste solo féminine de l’année : Alice on the Roof, Angèle, Claire Laffut et Typh Barrow

Dance&Electro : Todiefor, Loyd, LiHo et Henri PFR

Rock&Alternatif aux côtés de Winter Woods : Behind the Pines, Arno et Cocaïne Piss.

Chanson Française: Claire Laffut, Suarez, Scylla et Angèle

Concert de l’année : Angèle, Mustii, Roméo Elvis et Baloji

Musicien : Alex Germys, Le Motel, Benoît Do Quang et Nicoles Fiszman

Album de l’année: Roméo Elvis, Alcie on the Roof, Arno et l’incontournable Kid Noize

Auteur/Compositeur : Henri PFR, Juicy, Glauque et Loïc Nottet

Pop : Typh Barrow, Mustii, Alice on the Roof et Loïc Nottet

Révélation aux côté de Glauque : Tanaë , Lous & The Yakuza, Alex Lucas.

Musiques urbaines : Shay, Hamza, Roméo Elvis et Le 77

Clip de l’année : Loïc Nottet, Angèle (x2),

Hit de l’année : Angèle (x2), Loic Nottet et Kid Noize

Commentaires

commentaires