Chronique et photos par Mélanie De Groote

On a testé pour vous… La gravure sur Tetra Pak avec Chocs et Ennui

Devoir citoyen accompli, le dimanche laisse pleine place aux loisirs et à la découverte. La journée est prometteuse, le soleil est là…

Chocs et Ennui, pour ceux qui ont suivi – ou pas – , c’est : Jérôme et Harmony, un atelier de sérigraphie et de micro-édition ; « Le Garach' », situé dans une sympathique rue à Saint-Servais ; une anagramme assez douteuse ; la découverte de plein plein de techniques pour pas cher.

Ce weekend, au Garach’ : « Des Cris au bord du Lac », événement dédié au monde de l’horreur. De quoi nous donner envie de porter à nouveau un t-shirt à manche longue par dessous notre t-shirt de groupe préféré, qu’ils disaient.

Au programme de ce dimanche ensoleillé : Atelier gravure sur Tetra Pak, lecture de contes horrifiques autour du feu,  stand de micro-éditions et gravures spécial TETRA éditions, exposition de gravures…

Bienvenue dans l’antre de Mac Gyver et de Madame Pepperpotte, tous deux ont plus d’un tour dans leur sac ! L’atelier de gravure sur Tetra Pak a déjà commencé quand nous arrivons. On n’est a priori pas convaincu. Pas obligé de rester des plombes, non plus…

Nous sommes accueilli dans un petit garage où je ne lâcherais pas un éléphant. Jus et autres gâteries sucrées nous plongent dans l’ambiance amicale du lieu. On se sent tout de suite bien ! Dix minutes plus tard, petits et grands ont pris le train en marche et sont assis, carré de Tetra Pak dans une main, pointe sèche dans l’autre : graver sur le carré de carton, côté alu ; enduire d’encre ; frotter le surplus ; poser sur la presse (ou une machine à pâte !) ; glisser une feuille cartonnée et tourner la manivelle. Fastoche et ça fait le job. C’est sidérant de simplicité et d’efficacité !

Une artiste parisienne à Saint-Servais !

L’artiste qui anime l’atelier n’est pas une demi fraise des bois. Il s’agit de la parisienne Mathilde Payen. « J’aime beaucoup son travail alors on l’a invitée pour un atelier et une expo dans notre garage. » Ça a l’air si simple… « Ça ne nous prend pas beaucoup de temps. On a juste fait un peu de promo, rangé le garage, conservé, lavé et découpé des briques de jus et préparé quelques pâtisseries. Ce qui prend le plus de temps, c’est de ranger le garage. C’est à chaque fois pareil. Impossible de le garder en ordre… »

Pour récupérer de la digestion ou du remue-méninge, certains ne résistent pas à la tentation des transats devant l’entrée du garage. De tentations il est bien question, des gamins échappés d’une communion dans la salle d’en face se joignent à l’atelier. Tout le monde est le bienvenu… Chacun, qu’il soit voisin, passant, curieux ou lui-même artiste, contribue selon ses moyens ou ses liquidités. On repassera demain déposer une enveloppe dans la boîte aux lettres.

L’idée n’est pas de se rémunérer, mais de rencontrer des gens, de partager des techniques, de découvrir des plans B et des systèmes D. Un atelier linogravure (gravure sur linoleum, quoi…) est prévu en juin, et un autre de réalisation de cadre pour la sérigraphie en octobre. Celui-là est déjà  complet, il sera sans doute dédoublé pour répondre à la pression de la rue !

On comptait passer en coup de vent, on est resté une plombe. C’est qu’on a tout aimé : le sens de l’accueil et du partage, la générosité de nos hôtes et de l’artiste invitée, les conseils, les propositions artistiques, l’ambiance… Un peu déçus de ne pas avoir pu rester pour les contes horrifiques au coin du feu, mais c’était en tout cas une belle idée !

Psssst : une voix d’outre-tombe me sussure que l’exposition sera visible de mi-juin à mi-juillet à l’Arsène Café pour ceux qui auraient loupé le coche !

Retrouvez leurs actus en ligne :

https://www.facebook.com/chocsetennui/

https://www.facebook.com/mathilde.payen.12

https://www.facebook.com/tetraeditions